Page précédente                



La poste Perse


Cyrus II dit Cyrus le grand (559 à 529 av. JC.), fondateur de l'empire Perse est connu pour être à l'origine des relais de Poste appelés angaréion. Hérodote dans son "Histoire", livre huit-98, Uranie, écrit :
"pendant ces préparatifs, Xerxès dépêcha un courrier en Perse pour y porter la nouvelle de son malheur actuel. Rien de si efficace parmi les mortels que ces courriers. Voici le système qu'ont inventé les Perses. Autant il y a de journées d'un lieu à un autre, autant, dit-on, il y a de postes avec un homme et des chevaux tout prêts, que ni la neige, ni la pluie, ni la chaleur, ni la nuit, n'empêchent de fournir leur carrière avec toute la célérité possible. Le premier courrier remet ses ordres au second, le second au troisième : les ordres passent ainsi de suite de l'un à l'autre, de même que chez les Grecs le flambeau passe de main en main dans les fêtes de Vulcain. Les Perses appellent ces relais de courriers montés l'angaréion"


Cyrus II le Grand et les Hébreux


Xénophon

L'historien Grec, Xénophon cite également l'existence de ces relais dans sa Cyropédie livre VIII chapitre VI :
"nous connaissons encore une autre invention de Cyrus, appropriée à la grandeur de son empire et grâce à laquelle il était promptement informé de ce qui se passait même dans les contrées les plus lointaines. S'étant rendu compte de la distance qu'un cheval monté peut parcourir en un jour sans être excédé, il fit construire des écuries écartées de ce même intervalle, y mit des chevaux et des gens chargés de les soigner et plaça dans chaque relais un homme capable de recevoir et de transmettre les lettres qui arrivaient, de recueillir les hommes et les chevaux fatigués et d'en envoyer d'autres tout frais. On dit que parfois même ces transports ne s'arrêtent point la nuit et qu'à un messager de jour succède un messager de nuit. On prétend qu'avec cette manière de voyager, on va plus vite que les vols des oiseaux. Si cela est exagéré, il est, du moins, indéniable que de toutes les manières de voyager sur terre, celle-là est la plus rapide. Or il est bon d'apprendre les nouvelles le plus vite possible, pour prendre les mesures les plus rapides possible"

 

 

                       Page précédente