Page précédente               

La valeur des timbres-poste - vendre sa collection de timbres-poste

Vous venez de retrouver votre ancienne collection de timbres-poste de votre enfance ou vous venez d’hériter de la collection de votre grand-père. Mais cette collection a-t-elle de la valeur, est-il possible de la vendre et a quel prix ?
Malheureusement il est très rare de posséder une collection de grande valeur et des timbres rares.
Voyons ensemble quelles sont les bases d’une cotation d’une collection de timbres poste.


Collection de timbres (collection privée Colin)

En premier lieu, pour avoir de la valeur, les timbres doivent être de qualité impeccable, c'est-à-dire sans pliures, ni taches, les dents doivent toutes être présentes et non coupées. Les timbres neufs doivent avoir leur gomme d’origine intacte et sans traces de charnières.
Des catalogues spécialisés vous donneront la cote appliquée à chaque timbre. Les catalogues classent les timbres en plusieurs catégories :

Sigles d'identification de la qualité des timbres

++

timbre neuf gomme d'origine intacte et sans trace charnière

+

timbre neuf gomme d'origine intacte avec charnière ou trace de charnière

(+)

timbre neuf sans gomme

Obl

timbre oblitéré

TB

timbre oblitéré de premier choix (marge bien répartie, oblitération légère, dentelure intacte)

B

timbre oblitéré moyen (marge réduite mais filet intact, oblitération un peu lourde, dent réduite mais non-manquante)

Déf

timbre avec défaut (papier aminci, oblitération très lourde, dent manquante, filet touché, marque de pli, couleur passée ...)

Sauf oblitérations exceptionnelles, les timbres neufs ont plus de valeur que les timbres oblitérés.
La cote que vous obtiendrez ne sera malheureusement pour vous qu’une cote théorique, car la valeur réelle de votre collection à la revente devra en effet être revue à la baisse.

Voyons ensemble les possibilités de vente de votre collection :
La première sera de la vendre à un professionnel, il vous l’achètera (ou pas, car il y a de grandes chances qu’il refuse de vous acheter votre collection de base) à 10 ou 20 % de sa cote et cela pour plusieurs raisons :
- Il aura du mal à revendre l’ensemble de votre collection.
- Comme tout professionnel, il devra avoir une marge afin que cette opération soit rentable pour son commerce.
- Les stocks importants de timbres ont été constitués et qui ont du mal à se vendre.
- La valeur d’une collection est basée sur l’offre et la demande et aujourd’hui, la demande reste faible, la philatélie connait une crise profonde.
- D’autres circuits d’approvisionnement s’offrent aux professionnels, des circuits plus simples et plus avantageux correspondent à leurs besoins précis.
L’autre solution consiste à vendre votre collection sous forme de carnet à choix dans une association philatélique. Chaque timbre sera proposé de manière individuelle ou sous forme de série. Vous pourrez alors espérer vendre votre timbre à 40 ou 50 % de sa cote.


Carnet à choix

Une troisième possibilité s’offrira à vous, en vendant vos timbres grâce à des sites de ventes aux enchères, spécialisés ou non dans la philatélie. Bien qu’assez aléatoire, vous pourrez vendre vos timbres de façon unitaire de 30 à 40 % de leurs cotes.
On peut alors se dire que la cote des timbres que l’on trouve dans les catalogues ne correspond à rien. Elle correspond ou doit correspondre à la rareté du timbre, de l’offre et de la demande, du prix vendu par les professionnels et ceci dans un marché en bonne santé. Lors d’une période de crise, comme celle qui touche aujourd'hui la philatélie (crise déjà connue dans le passé) les catalogues ne revoient pas ou rarement les cotes à la baisse d’une année sur l’autre.
La véritable valeur de votre collection sera celle qu’un acheteur sera prêt à payer.
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, collectionner les timbres-poste n’est pas un investissement et la véritable valeur d’une collection correspond souvent au prix des albums. La revente se fera à tarif réduit à condition d’avoir une collection de qualité, voire ne se fera pas faute d’acquéreur. La collection de timbres peut être une valeur de placement seulement pour quelques rares timbres anciens, rares et en parfait état, souvent les premiers timbres émis par chaque pays ou bien encore des timbres avec des variétés ou erreurs exceptionnelles faisant leurs raretés. Il faut aussi noter qu’un timbre ancien n’est pas forcément un timbre de valeur marchande importante.

                
              Catalogues de cotation de timbres                                       Exemple de cotation d'un timbre

Certains timbres classiques et imprimés en grand nombre, se vendent aujourd’hui au prix de la valeur faciale, voire moins que leur valeur faciale, on les retrouve parfois sur le courrier que nous recevons. Un timbre acheté en 1960 à 20 centimes de Francs et correspondant à l’affranchissement d’une lettre peut se retrouver aujourd’hui sur une lettre avec une valeur d’affranchissement de 3 centimes d’euros et devant être complétée avec d’autres timbres (si vous aviez investi à l’époque dans l’achat de ces timbres, vous auriez perdu beaucoup d’argent !)
La philatélie a tendance à connaître actuellement une crise avec un surplus de timbre et moins de demande, d’où des prix en baisse. Cette crise n’est pas la première, ce fut le cas en 1929 - 1930 ou la cote des timbres de la caisse d’amortissement est tombée sous leurs valeurs faciales pour ensuite remonter.
Mais peut-être que la véritable valeur restera la valeur sentimentale de votre collection d’enfance ou de l’héritage d’une personne importante.

                        Page précédente